Throwback thursday livresque

Throwback Thursday Livresque 2019 – Les émotions, 3

Qu’est-ce que c’est ?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres, ce rendez-vous hebdomadaire est organisé par Bettierose Books. La forme de ce dernier change un peu en 2019, d’où le nouveau logo. Chaque mois aura le droit à un thème, déclinés en plusieurs parties. Pour se faire la main, on commence l’année avec comme sujet :

Semaine 3 : Un livre qui m’a rendu triste ou en colère (ou les deux)

Il ne m’a pas fallu si longtemps que cela pour trouver un titre pour ce thème. Le livre m’avait tellement remuée, avait provoqué une telle rage, une telle impuissance, qu’il me semble parfait pour aujourd’hui. Le livre en question ? C’est celui-là :

Sympa, non ? C’est un roman assez court, avec quelques 160 pages. Pourtant, s’il y avait eu plus, pas sûre que j’aurais pu aller au bout. Alors qu’il a presque 8 ans, il est tellement d’actualité…

Nous suivons Lisa, une jeune prof d’italien dans un lycée parisien. Elle a choisi ce métier par vocation, mais son idéalisme va rencontrer la dure réalité. Car chaque jour, elle se retrouve confronter à la violence de ses jeunes élèves. Harcèlement, menaces, provocation, son travail devient un enfer. Elle essaie d’en référer à sa hiérarchie, mais elle ne trouve pas le soutien qu’elle attendait. On lui reproche son manque de fermeté, d’autorité. Et surtout, on lui demande de ne pas faire trop de vagues. Cela vous rappelle quelque chose ?

Chaque jour devient alors plus pénible pour elle. Elle se sent seule, désarmée, abandonnée. Alors quand une de ses élèves se suicide, c’est la goutte qui fait déborder le vase bien plein.

Je tue les enfants français dans les jardin est un livre coup de poing. On pourrait reprocher le caractère extrême que prend la fin du récit, mais les évènements qui y ont menés m’ont empli d’une telle colère que j’ai compris la raison derrière. Car ça a été une longue descente aux enfers, qui pouvait difficilement se terminer de manière plus sereine.

Vous connaissez ce roman ? Il est passé un peu inaperçu, et l’auteure a peu écris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *