Throwback thursday livresque

Throwback Thursday Livresque 2019-45 : livre dédicacé

Le Throwback Thursday livresque est désormais géré par Car0le, du blog
My bo0ks. Chaque semaine, à travers un thème, nous ressortons une vieille lecture de nos placards. C’est l’occasion de mettre à profit nos innombrables heures de lecture.

Semaine 45 : un livre dédicacé

Quel bon thème que celui-ci ! Mais comment en choisir un seul ?

Je ne suis pas du genre à attendre des heures pour obtenir la dédicace d’un auteur, fait en 30 secondes. Je l’ai fait, dans le temps, quand j’étais jeune, avec Maxime Chattam. Mais cela me fatigue vite.

Par contre, en étant bibliothécaire, je reçois des auteurs, principalement de polars. Depuis le début, j’achète leur dernier livre et le fait dédicacer en souvenir de ces rencontres.

C’est la dédicace reçue à l’issu d’animation de ce genre qui m’a le plus marqué : la première rencontre que j’organisais de toute ma carrière.

C’était en 2013, et j’ai eu le plaisir d’accueillir Cédric Villani. Chaque année, les Hauts de Seine organise la Science se livre, l’occasion de mettre en avant un thème scientifique. Cette année-là, les mathématiques était le sujet. Cédric Villani venait de sortir Théorème vivant, un livre où il narrait son amour des maths et ses recherches qui l’ont mené à une telle récompense. J’avais vu quelques unes de ses interview et j’appréciais son côté excentrique et l’effort qu’il mettait à vulgariser un sujet sommes toutes ennuyant (surtout pour moi).

Entre le moment où il a accepté de venir, et la rencontre en elle-même, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais il était soudain partout ! A la télévision, dans les journaux, en couverture de magasines. La rencontre avait lieu un jeudi à 20h30, dans un amphithéâtre de 325 places assises. A 18h, j’ai vu les premières personnes arriver et faire la queue ! Le reste de la soirée a été du pur délire.

Je ne vous raconte pas le stress que je ressentais. Entre problèmes de transport (pour Cédric Villani arrivé en retard), de capacité de la salle et de problèmes techniques, la rencontre a été épuisante mais tellement incroyable.
Nous avons dû refuser des gens ! Et la sécurité avait déjà laissé des spectateurs s’asseoir sur les escaliers ! (Croyez-moi, en bibliothèque, pour une animation en soirée sur les maths, remplir ne serait-ce que le tiers de l’amphi aurait été considéré comme un succès.)
Cédric Villani a été incroyable, traitant avec humour et simplicité des sujets tellement rébarbatifs pour moi, car incompréhensibles. Pourtant, j’étais captivée, et l’auditoire aussi.

Et à la fin de son intervention, il est resté pour une séance de dédicaces. Il tenait à peine debout tellement il était claqué mais jusqu’au bout, il a discuté avec les gens, toujours souriant, toujours accessible. J’ai été la dernière à recevoir une dédicace, à minuit passé, avant qu’une collègue ne le ramène chez lui en voiture.

J’ai eu d’autres rencontres depuis, d’autres dédicaces, mais celle-ci reste mémorable. Parce que c’était la première fois, que cela a été à la fois horrible et super, que cela a été la meilleure et la pire rencontre de ma vie pour la jeune bibliothécaire et timide que j’étais.

Et quelle dédicace !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *