BD

Quand le passé et le présent se rencontrent

Un jour d’hiver, Eléanore retourne dans la maison familiale, avec son fils Théo. De ce que l’on comprend, ce dernier semble avoir des “absences” qui inquiètent ses parents. Sur place, ils retrouvent le frère d’Eléanore, qu’elle n’avait pas vu depuis des années.

Un accident, une tempête de neige et les voilà coincés chez eux avec un ouvrier comateux, sa fille adolescente et la voisine, une dame âgée au tempérament bien trempé. C’est le cocktail parfait pour se souvenir du passé. 

Car Théo n’a pas des absences. Théo voit les souvenirs attachés aux lieux ou aux personnes. Et c’est ceux de sa mère qu’il revoit dans chaque coin de cette maison. D’ailleurs, ne serait-ce pas l’occasion idéale de découvrir pourquoi son grand-père a quitté femme et enfants, du jour au lendemain ? 

Le scénario de ce one-shot est bien ficelé, les personnages intéressants et le dessin très agréable. En quelques planches, on s’attache assez vite à tout ce petit monde. Il n’y a, par contre, pas vraiment de surprises.

La fin est un peu facile, et certains éléments nous laissent un peu déçu, dans l’attente d’une suite, de plus d’explications.


Titre : La maison aux souvenirs     |     Auteur : Nicolas Delestret     |     Éditeur : Bamboo (Collection Grand angle)     |    Nombre de pages : 120     |     Date de publication : 29 janvier 2020     |     ISBN : 9782818966983 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *