Comics

Lazarus, tome 1 : Pour la famille de Greg Rucka

Dans un futur proche, la Terre est découpée en territoires gérés par des familles. La famille Carlyle gère un vaste territoire dans ce qui fut jadis la Californie. Elle est composée des deux parents, et de leurs cinq enfants. La dernière, Eve ou Forever est un Lazare. Invincible, c’est une machine de guerre créée génétiquement pour protéger la famille. La famille la garde docile en lui faisant croire qu’elle est leur fille/sœur, alors qu’ils la considèrent comme un objet. La manipulation mentale est renforcée par un cocktail de drogues injectées par le médecin lors de contrôles médicaux

Ce premier volume est réussi. Il met en place l’univers et les codes qui le régissent de manière simple et claire. Les liens qui unissent les personnages sont tous aussi explicites et les rôles de chacun sont très vites établis. Il n’y a pas de grand mystère. Le patriarche a déjà conscience des manigances de son plus jeune fils pour s’approprier le contrôle de la famille.

Le personnage intéressant est Eve. Loyale à cette famille pour qui elle n’est qu’un soldat, qu’une machine, elle obéit aux ordres, même quand cela lui est difficile. Pourtant, l’on pressent que cela risque de ne pas toujours être le cas. Les réponses aux questions qu’elle pose remettrait en cause son existence, ses liens aux autres membres de la famille et donc sa loyauté. Elle est prisonnière sans le savoir, car la vérité pourrait la pousser à s’affranchir des Carlyle, et les rendre ainsi vulnérables. C’est surtout ce qu’ils veulent éviter. 

Ce premier volume pose avec brio les bases de cette série. C’est une introduction réussit, tant au niveau scénario que graphique. Greg Rucka montre ici encore son talent de scénariste. Je guetterai les prochains tomes de ce comics, qui compte déjà 6 volumes et que je vais acheter progressivement pour la bibliothèque. 

Connaissez-vous déjà cette série ? Vous fait-elle envie ? 


Titre de la série : Lazarus     |     Titre du volume : Pour la famille     |     Auteurs : Greg Rucka (scénariste) / Michael Lark (dessinateur)     |     Éditeur : Glénat Comics     |     Nombre de pages : 112     |     ISBN : 978-2-344-03253-4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *