BD

Layla, conte des marais écarlates de Jérémy

Lors d’une promenade dans les marécages, Grenoye fait la rencontre de Layla, une femme mystérieuse et envoûtante. Obsédée par elle, il tente de la retrouver, en vain. Il décide alors de l’oublier. Mais dix ans plus tard, alors qu’il est marié et père, son travail de cuisinier du Roi l’entraîne à travers le pays. Sa route recroise celle de Layla, poursuivie par les forces royales. Il devra choisir alors entre prendre ses distances afin de protéger sa vie de cuisinier et de père, ou mettre tout sa en danger afin de protéger la femme mystérieuse qui l’a jadis envoûtée.

Cette bande-dessinée en un volume nous plonge dans un conte fantastique intéressant, avec de multiples péripéties. Elle développe le mythe de la Vouivre, que l’on retrouve en Lorraine, en Franche-Comté et dans le Jura. Ce terme désigne un serpent légendaire, gardien d’un trésor fabuleux ou, comme ici, une jeune fille accompagnée de serpents et douée de pouvoirs fantastiques.

Bien que le récit soit assez classique, le twist de fin est particulièrement bien trouvé et apporte un nouvel éclairage à toute l’œuvre.

Le dessin est très beau et particulièrement bien adapté au ton et au genre du récit.

Cette bande-dessinée, sans révolutionnée le genre, est une agréable lecture.


Titre : Layla     |     Auteur : Jérémy (scénariste) / Mika (dessinateur)     |     Éditeur : Dargaud

Nombre de pages :  96     |     ISBN : 978-2-505-06684-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *