BD

Il fallait que je vous le dise d’Aude Mermilliod

Aude Mermilliod est une autrice de BD et blogueuse. Au début des années 2010, elle est serveuse à Bruxelles lorsqu’elle tombe enceinte, malgré un stérilet. Après réflexion, elle décide d’interrompre sa grossesse. C’est cette expérience qu’elle décide de raconter ici. Elle narre la découverte de la grossesse, le temps de réflexion et le processus de l’IVG.

Dans l’élaboration de cet album, elle veut aller plus loin que le seul récit de son IVG. Elle rencontre alors Martin Winckler, médecin généraliste pratiquant des IVG et auteur, dont le roman Le chœur des femmes l’a profondément bouleversé. Ainsi, dans la deuxième partie de l’album, Martin Winckler raconte son parcours d’homme, de médecin généraliste, qui l’a amené à pratiquer des IVG.

Un acte, deux expériences

La confrontation des deux expériences est intéressante.
Aude est une femme, comme des milliers d’autres, qui fait le choix conscient mais douloureux de ne pas poursuivre sa grossesse. Elle a la chance d’avoir ce droit, mais la procédure reste très froide, très technique et manquant de compassion.
Martin Winckler a fait ses études avant la légalisation de l’avortement. Il a vu, connu, des femmes qui ont mis leur vie en danger en avortant. Il a vu le combat de Simone de Beauvoir, qui a réussi à obtenir ce droit fondamental. Mais il ne s’est pas arrêté là. Curieux de pratiquer au mieux son métier, il a observé la procédure, a fini par y prendre part et par chercher à l’améliorer au mieux. On y découvre ses doutes de médecin, d’homme. Et un profond respect pour les femmes.

Une très belle réussite

C’est un très bel album sur un sujet sensible. Il montre la réalité de l’avortement dans toutes ses subtilités, ses difficultés. Histoire, techniques, respect, Aude Mermilliod livre ici un volume très complet, très simple, très beau sur un sujet pourtant très compliqué, encore maintenant. Je pensais tout savoir sur le sujet, connaissant moi-même des femmes qui ont avorté. J’ai conscience de la difficulté de prendre une telle décision, du trauma que cela peut laisser. Pourtant, à la lecture de ce livre, j’ai réalisé à quel point je m’étais contentée de rester à la surface du sujet.

L’autrice a choisi comme titre Il fallait que je vous le dise car parler de cette expérience est devenu un besoin, un impératif qu’elle ressentait. Je suis reconnaissante qu’elle soit allée au bout de son projet. Je ne peux que vous en conseiller la lecture.


Titre : Il fallait que je vous le dise     |     Auteurs : Aude Mermilliod     |     Éditeur : Casterman     |    Nombre de pages : 160     |     Date de publication : 24 avril 2019     |     ISBN : 9782203153738

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *