Aventures sériesques

Émotions en série

Salut tout le monde !

En surfant, je suis tombée sur un TAG repris par le blog Ladiescolocblog que je trouve rigolo. Il s’agit d’associer une série à une émotion.

1/ La gourmandise

Je ne saurais trop vous dire pourquoi, mais en lisant le thème, j’ai tout de suite penser à Hannibal Lecter. Bref, je pose ça là. Je n’ai pas osé continuer la série après la saison 1. C’était trop malsain.

2/ La paresse

Voilà une série que j’ai regardé parce que j’avais juste la flemme de chercher quoi d’autres visionner. D’ailleurs, je me demandais quasiment à chaque épisode pourquoi je continuais à m’infliger cela alors que j’avais envie de claquer tout le monde.

3/ La joie

The good place est une série Netflix que j’adoooore. On y suit Eleanor qui, suite à son décès, se retrouve « au bon endroit ». Tout y est parfait, idyllique. Oui, mais voilà, elle ne comprend pas pourquoi elle est là : durant sa vie, elle n’a pas été un modèle, bien au contraire.
La série est complètement déjantée, les personnages attachants et les rebondissements géniaux. Tout va à toute allure, sans temps morts, et sans lassitude. Chaque épisode me fait rire et c’est juste génial.

4/ La tristesse

Qu’est-ce que j’ai aimé cette série ! J’en ai versé des larmes en suivant le quotidien des Braverman. Ils m’ont brisé le cœur en de nombreuses occasions.

5/ La surprise

J’ai commencé la série par curiosité, et j’ai été très surprise par l’engouement que cela a provoqué chez moi. Je ne pensais pas qu’une telle production pourrait me plaire. Pourtant, j’ai avalé toutes les saisons sans m’en rendre compte. 

6/ L’hystérie

Côté hystérie, les Lepic et les Bouley s’y connaissent ! J’ai adoré cette série, même si j’avais un peu envie de mettre tout ce beau petit monde sous xanax.

J’aurais aussi pu parler de Malcolm, qui se pose là aussi !

7/ La nostalgie

J’ai beau les avoir vu quinze mille fois, si je tombe par mégarde sur un épisode de Buffy, impossible de décrocher. Je suis entrée dans l’âge adulte en regardant cette série. Elle m’a fait passer par tous les états émotionnels possible. J’ai aimé découvrir chaque épisode, attendre les saisons et voir ce qu’elles réservaient. C’était le bon temps !
D’ailleurs, avis aux amateurs : la série est disponible sur Amazon Prime Videos !!!

8/ La peur

J’étais une toute jeune adolescente quand X-Files a été diffusé. Certains épisodes me faisaient vraiment peur (je me souviens encore de cet épisode où Mulder et Scully se retrouvent seuls dans une forêt où des insectes grignotent les humains) pourtant je ne pouvais pas m’empêcher de regarder. C’était un peu bizarre, mais en grandissant, j’ai fini par mûrir assez pour ne plus m’imposer ce genre de choses… Enfin, la plupart du temps !

9/ La colère

Encore un show génial, saboté par une chaîne de télévision. Quelle ne fut pas ma colère de voir cette série (encore de Joss Whedon) annulée après deux saisons alors que tout le potentiel commençait à peine à se révéler !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *