Manga

BL metamorphose, vol. 1 et 2 de Kaori Tsurutani

Yuki est une grand-mère japonaise de 75 ans. Veuve, elle donne des cours de calligraphie. Un jour d’été particulièrement chaud, elle rentre dans une librairie pour se mettre à l’abri. En flânant, elle tombe sur la couverture d’un manga dont la couverture lui plait beaucoup. Ce n’est qu’en rentrant chez elle qu’elle découvre que l’histoire est un peu particulière : elle parle de deux garçons adolescents qui développent des sentiments l’un pour l’autre.
La jeune vendeuse, Urara, avait bien remarqué que la vieille dame achetait un boy’s love. Mais par pudeur, elle n’a pas osé lui dire. Et elle est très surprise quand Yuki revient la même journée pour acheter la suite !
Ainsi, les deux femmes que rien ne destinait vont nouer une relation amicale autour du boy’s love.

En ce moment, je me plains souvent des mangas que je lis car j’ai l’impression de (presque) toujours lire la même chose. Et bien là, non. L’histoire est surprenante, drôle et tendre. Yuki est une vielle femme qui vit seule depuis la mort de son mari. Pourtant, elle est pétillante et curieuse ! Malheureusement, son corps ne suit pas toujours. Mais elle prend ça avec philosophie. C’est un délice de la voir plonger dans un monde dont elle ne connait rien avec l’exubérance d’un enfant.
Parallèlement, Urara est une lycéenne très réservée et renfermée. Elle n’a pas vraiment d’ami. Elle n’ose même pas parler de la pluie et du beau temps à ses camarades, alors partager en plus son goût pour le yaoi ? C’est inconcevable. Sa rencontre avec Yuki va pourtant la pousser à dépasser ses craintes.

Un petit coup de cœur

BL metamorphose est une très bonne surprise. Le dessin est beau et simple. Il n’y a pas de trames excentriques, d’explosion de fleurs ou de petits animaux. Elles donnent de la profondeur au dessin, et donc à l’histoire. À travers la rencontre entre Yuki et Urara, ce n’est pas seulement l’univers du boy’s love (et du manga) l’on découvre. L’auteur aborde avec simplicité les problématiques de la vieillesse telles que la solitude, le corps qui faiblit et la conscience que l’on peut partir à tout moment. Urara, elle, doit faire face à sa propre timidité et apprend, au contact de Yuki, à s’ouvrir un peu aux autres.

Cette lecture fut une bonne découverte et j’ai hâte de découvrir la suite de cette amitié hors du commun.


Titre de la série : BL metamorphose     |     Auteurs : Kaori Tsurutani    |     Éditeur : Ki-oon     |     Nombre de pages : 143 (vol. 1) et 192 (vol. 2)     |     Date de publication : 6 juin 2019 (vol. 1) et 5 septembre 2019 (vol. 2)          |     ISBN : 9791032704783 (vol. 1) et 9791032704844 (vol. 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *