Série TV

Atypical

Atypical est ce que je qualifierai de série-doudou. C’est simple : elle fait du bien, elle réchauffe l’âme. Je ne suis pas du genre à binge-watcher. Quand arrive la fin d’une saison, je suis prise d’un blocage à l’idée de me retrouver sans aucun autre épisode. Alors, j’arrête. Du coup, j’ai 36 000 séries commencées, et très peu de terminées. Et bien, je binge-watche Atypical. Parce que j’adore les personnages, que leurs péripéties me font rire, et me touchent.

Atypical est une série américaine Netflix de Robia Rashid. Actuellement, elle est composée de deux saisons de dix épisodes d’une trentaine de minutes. Elle narre le quotidien de Sam, un jeune autiste de 18 ans, et de son entourage. Comme il faut bien un début, la série débute à un moment précis : celui où Sam décide qu’il est temps pour lui d’avoir une petite amie.

Aborder des thèmes sérieux par le truchement de l’humour est un exercice ardu. Ici, c’est très réussi. La galerie de personnages est très attachante, et leurs excentricités hilarantes. Je connais peu de choses sur l’autisme, seulement les grandes lignes. Je sais que l’autisme a un large spectre, et qu’une personne peut être complètement incapable de communiquer et de s’occuper de soi, voir être agressif dans certaines conditions. Mais aussi qu’un autiste peut communiquer, être indépendant. Cela sera plus dur pour lui, mais avec un bon accompagnement, il pourrait.

Sam va au lycée, a un emploi, un ami, consulte une psychothérapeute. La série s’intéresse à un moment crucial de sa vie : celui où il désire gagner en indépendance. En ayant une petite amie dans la première saison. En songeant à son avenir post-lycée dans la seconde.

Mais la série ne s’attache pas à montrer que le combat de Sam. Grâce aux différents personnages, la créatrice aborde aussi d’autres thèmes : le vie de couple, la routine, les premiers émois amoureux, l’apprentissage de la vie, l’amitié, etc. Les parents de Sam permettent de parler de l’acceptation de la maladie, abordée de deux manières diamétralement opposées.

Sa mère, Elsa, a sauté à pieds joints. Thérapies, groupes de parole, rituels. Sa vie tourne autour de l’autisme, jusqu’à ce que son identité ne soit plus que celle de la mère d’un enfant autiste. Seulement, le désir d’indépendance de son fils va bouleverser sa vie, la poussant finalement a cherché qui elle est aussi.  

Son père, Doug, a pris de la distance. Il a laissé sa femme s’occuper du quotidien de leur fils, n’osant même pas dire à ses collègues que son fils est autiste. Il s’est concentré sur sa fille cadette, avec qui il a plus d’affinités. Au début de la série, il prend soudain conscience de son comportement, et du gouffre qu’il y a entre Sam et lui. Contrairement à sa femme qui doit apprendre à être autre chose que la maman d’un autiste, Doug, lui, doit apprendre à être le père d’un autiste.

Sa sœur, Casey, est très complice avec Sam. Elle est protège férocement Sam, et est en quelque sorte responsable de lui au lycée. Mais il est difficile pour elle aussi d’être autre chose que la sœur de Sam. A 16 ans, elle gagne aussi en indépendance. Elle découvre ses premières amours. Membre de l’équipe d’athlétisme de son lycée, elle se voit offrir une opportunité sans pareille pour la suite de ses études. Elle doit subitement apprendre à vivre sa propre vie et revendiquer sa propre individualité face à sa famille.

Alors que la famille de Sam prend naturellement une place importante dans la série, les personnages secondaires sont tous aussi excellents. Il y a Julia, la thérapeute de Sam qui a aussi quelques problèmes à régler, la pétillante et très autoritaire Paige, qui est bien décidée à devenir la petite amie de Sam, ou encore Zahid, le collègue et ami de Sam, sorte de gourou pour ce dernier

A voir ou pas ?

Pour résumé, Atypical est une série qui vaut vraiment le coup d’être vue. C’est drôle, touchant, et aborde avec brio, et sans pathos, tout un tas de thématiques sérieuses. Ça se visionne avec plaisir.

Et vous ? Connaissez-vous cette série ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? (Si non, qu’est-ce que vous faites encore ici ! Foncez la regarder ^_^) Et si cela ne vous a pas suffit, jetez un coup d’œil à la bande-annonce :


Titre de la série : Atypical | Année de production : depuis 2017 | Chaîne d’origine : Netflix | Nombre de saisons : 8 | Nombre d’épisodes par saison : entre 8 et 10 | Durée des épisodes : 30 minutes

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *